Bonjour à toutes et tous,

Elles vont bien vous faire sourire toutes ces perles relevées par des enseignants que je vous propose aujourd'hui, trouvées toujours dans cet éphéméride que j'oublie un peu trop souvent à mon goût.

Je commence par une perle en histoire.

Je pense que les dessins des grottes préhistoriques étaient comme un pense-bête fait par les femmes pour se rappeler ce que leurs hommes devaient rapporter de la chasse : "Tiens il me faudrait un bison pour demain."

En sciences.

Le ver solitaire n'aime pas la compagnie. Il a plus à manger tout seul. C'est comme moi je préférerais être enfant unique.

L'eau peut exister sous trois états différents : plate, gazeuse et dans les glaçons.

En sciences et vie de la Terre.

Les oiseaux sont migrateurs quand ils se nourrissent de deux façons : en grattant la terre (d'où mi-gratteur) pour trouver des vers et en avalant des insectes.

Au fil des copies voilà ce que des enseignants ont lu.

La petite chose. (Le Petit Chose d'Alphonse Daudet)

L'atlantique. (L'Atlandide de Pierre Benoît)

Les contes de la Bécane. (Les contes de la Bécasse de Guy de Maupassant)

Dans Arts.

Le tableau "l'Origine du monde" est un trou noir et il faut attendre d'être grand pour avoir le droit de regarder.

Ma mère écoute sans arrêt un opéra de Monteverdi : le couronnement de Popeye. (de Poppée)

Maths.

Un nombre réel est un nombre qui existe vraiment.

Le parallilépipède est un rectangle qui possède beaucoup d'arêtes.

Français.

Comment appelle t-on une activité annexe qui constitue une passion ? un violon dingue.

Un p'tit dernier......Je voudrais qu'on donne au prochain cyclone le prénom de mon petit frère, car il ravage tout sur son passage.

(Perles trouvées dans "Une perle de cancre par jour").

J'ai bien ri en vous mettant ces quelques perles, elles sont bien...truculentes vous ne trouvez pas  ?

Bon lundi à vous !