Il évoque la sidérurgie et la mémoire ouvrière du site, de friche industrielle, il est devenu le jardin des Traces qui est situé face au Haut Fourneau U4 dont nous avons fait la visite samedi.

P6150048

P6150049

Le jardin s'articule autour de trois espaces faisant référence à trois traces du passé sidérurgique lorrain.

Dans la première partie du jardin, le jardin de l'alchimie

P6150051

Dans le jardin de l'alchimie, quatre grands cylindres d'une vingtaine de mètres de diamètre représentent la terre, le feu, l'eau et l'air

qui ont participé à l'élaboration de la fonte.

P6150054

P6150062

P6150070

P6150057

 

P6150059

Un jardin des sidérurgistes rend hommage aux hommes venus travailler dans la sidérurgie par des paysages d'Italie, du Portugal, de l'Espagne, de Pologne et du Magreb.

P6150063

P6150066

Sur le chemin des sculptures : le processus

Cette sculpture est inspirée du répertoire de formes du haut fourneau évoquant la présence de l'eau dans les processus industriels. Dans cette installation, l'eau est présente en tant que fluide chargé d'énergie. Elle sillonne la sculpture de haut en bas et apparaît sous différentes formes. Sa présence donne à l'ensemble une vibration continue du fait des reflets et des déplacements de l'eau.

P6150073

P6150068

J'ai pensé à Nelly pour son bouquet du jour avec ces boules tout en légéreté accompagnées par du géranium vivace

P6150080

P6150088

Une troisième partie du jardin représente le jardin des Energies, cette énergie dont la sidérurgie était très gourmande.

 Ce jardin des Traces fut une grande surprise pour la majorité d'entre nous et nous avons pu voir que le végétal et le minéral y sont intimement liés. C'est un grand jardin contemporain et original à la fois par les thèmes abordés qui font référence à ce passé sidérurgique.

P6150082

N'hésitez pas à y aller si vous passez dans la région vous ne serez pas déçus.