Bonjour,

Comme vous le savez Canalblog n'est pas encore revenu au top, on s'en rend compte. Alors je suis désolée que vous receviez ce billet sur le 11 novembre en retard...car le 12 ou 13 ou 14 etc ect..., ce ne sont pas les jours pour le recevoir...c'est comme si j'avais rendez-vous telle date quelque part et qu'on avait décidé de m'attendre un autre jour sans m'en rendre compte. Franchement, ça ne le fait pas du tout. Je reçois les notifications d'autres blogs et commentaires, aussi je ne pense pas ce problème provienne de ma boîte mails. Et,  comme je désirais poster cette photo, je laisse ce billet naviguer ou pas  dans les limbes de CB jusqu'à une décision peut-être finale de ma part. De plus à l'heure ou j'écris ces lignes, l'article est bien édité sur mon blog mais on ne peut l'ouvrir...certainement parce qu'il n'est pas encore distribué chez vous (enfin je crois : !)....et chez moi car j'y suis abonnée aussi. Bref, on verra bien à quelle date il sera notifié dans vos boîtes. 

Bonne journée à tous.

***************

Aujourd'hui, 11 novembre, c'est le jour anniversaire de la signature de l'armistice.

Un armistice est une suspension provisoire des combats dans le but de négocier une fin des hostilités. Celui signé le 11 novembre est d’une durée de 36 jours et il est reconduit à plusieurs reprises. Ce n’est qu’au moment de la signature des traités de paix à Versailles, le 28 juin 1919, que la sortie de guerre est actée.

En plus d’être le jour anniversaire de la signature de l’armistice de 1918 et de "commémoration de la victoire et de la paix", la loi du 28 février 2012 étend l’hommage à tous les "morts pour la France" des conflits anciens ou actuels.

J'ai choisi cette illustration photographiée au mémorial de Verdun l'année dernière. Si vous passez un jour dans notre région, n'hésitez pas aller voir ce mémorial sur le lieu même de la grande bataille de Verdun...on n'en ressort pas indemne c'est sûr, mais c'est le plus véritable témoignage d'une guerre sans merci et qui a laissé tellement de morts, de veuves et d'orphelins, détruits des sols, des villages.

Retour de permission

PA150124

Une image heureuse d'un poilu en permission embrassant son enfant...avant de retrourner sur cette fichue guerre.

Huile sur toile peinte par un artiste inconnu